Renforcement de la concurrence dans le secteur de la grande distribution

2

1/ Contexte

Les prix sont en Nouvelle-Calédonie beaucoup plus élevés qu’en Métropole. Cela est dû à l’éloignement de notre territoire, à la population réduite, à l’impossibilité de réaliser des économies d’échelle, mais surtout du fait de l’absence de concurrence.

Les politiques économiques et de développement menées ces dernières décennies en Nouvelle-Calédonie se sont principalement basées sur un modèle obsolète protectionniste et anti concurrentiel. Exemple flagrant à travers le secteur de la grande distribution ou 3 Groupes représentant plus de 8 enseignes détiennent environ 80% de la distribution.  Cette politique de protectionnisme à outrance a eu comme conséquence directe une hausse du coût de la vie sur l’archipel. Cette politique favorisant la fixation de prix à des seuils élevés, le contrôle des pratiques anticoncurrentielles constitue donc un enjeu majeur pour la Nouvelle-Calédonie.

2/ Réglementations actuelles

  • Loi du pays n° 2014-12 du 24 avril 2014 portant création de l’autorité́ de la concurrence de la Nouvelle-Calédonie et modifiant le livre IV de la partie législative du code de commerce applicable en Nouvelle-Calédonie

3/ Limites de cette politique économique

  • La Nouvelle-Calédonie s’est dotée d’un arsenal de protection de marché à la fois tarifaires et au travers de taxes d’importations.
  • Le champ de protection est beaucoup trop large et couvre une gamme extrêmement variée de produits ce qui est censé garantir la survie de filières locales.
  • Cette politique diminue clairement la compétitivité et favorise donc la fixation de prix élevés au dépend des consommateurs.

4/ Proposition de loi

Renforcer la concurrence en Nouvelle-Calédonie dans le secteur de la grande distribution afin de permettre une baisse des prix notamment pour les produits de première nécessité et de grande consommation. En favorisant l’implantation d’une nouvelle enseigne de grande distribution « E.Leclerc » ou woolworths.

5/ Liens utiles

http://www.autoritedelaconcurrence.fr/doc/rapport_nvlle_caledonie_distrib.pdf

Vous ne pouvez pas voter parce que vous êtes un invité, connectez vous ou inscrivez vous.

Baisse des prix

  • Sur ce sujet, je pense qu’il vaut mieux favoriser les petits commerces et limiter le pouvoir décisionnaire des grands groupes sur les prix d’achat des produits locaux. Casser le monopole des fournisseurs de matières premières alimentaires et donc faire baisser les coûts de fabrication, de transformation, de vente des produits alimentaires de première nécessité produit localement.

    Répondre
  • Il faut arrêter, la concurrence existe ! Nous avons 3 hyper dans le GN, 7 groupes de distribution… plus on favorisera l’implantation de GMS et plus on tuera le commerce de proximité. Doubler la population et les prix baisseront mais tant que nous resterons à 278 000 habitants, les choses auront du mal à changer. Supprimons les protections de marché, les indexations, réduisons la dépense publique, le coût de l’energie, les charges des entreprises’, l’absentrisme …

    Répondre
Partagez vos arguments

Votre adresse email ne sera pas publiée.